Prière et adoration

La prière et l’adoration sont des aspects essentiels de la vie baha’ie, tant au niveau individuel que collectif. Les écrits baha’is affirment que la prière, dans sa forme la plus élevée, est une expression d’amour et de gratitude envers le Créateur. La prière peut être comparée à de la nourriture pour l’âme et est un moyen d’attirer l’assistance et les bénédictions divines. La prière ne se limite pas à des mots, mais est une manière d’être qui, finalement, se traduit dans nos actes.

Les baha’is se réunissent avec leurs amis et leurs voisins dans divers lieux pour prier et réfléchir aux textes sacrés baha’is. Ces rencontres toutes simples génèrent un esprit de dévotion collective qui inspire des actes de service et augmente le caractère spirituel des voisinages et des communautés.

Service à l’humanité

Le service fait partie intégrante de la vie individuelle et collective. Chacun de nous est appelé à être un participant actif du progrès social. A travers nos actes et nos activités, dans notre lieu de travail et dans notre communauté, nous nous efforçons de contribuer à l’amélioration de la société et à développer nos capacités intellectuelles et spirituelles.

Le service dans la communauté baha’ie s’exprime sous forme d’aide mutuelle et de l’accompagnement offert à chacun par la communauté et par les institutions.

Education et développement des capacités

La croyance baha’ie en la noblesse inhérente à chaque être humain est intimement liée à la conviction que l’éducation, aussi bien matérielle que spirituelle, a le pouvoir de manifester la noblesse potentielle en chaque personne et, ce qui est de grande importance, d’en faire bénéficier la société. Pendant les dernières décennies, la communauté baha’ie du monde entier a développé un programme éducatif qui cherche à cultiver les vastes et forts potentiels inhérents à chaque être humain. Guidé par le principe et le but qu’est la participation universelle, ce programme éducatif lie la réflexion personnelle et l’étude en groupe à des actes de service dans la communauté.

Ceux qui participent à ce programme éducatif sont de tous âges, de tous horizons religieux et philosophiques et de tous les milieux. C’est grâce à cette collaboration avec des gens aux perspectives les plus diverses qu’émerge une meilleure compréhension des écrits de Baha’u’llah faisant avancer la réalisation de l’unité de l’humanité. Tous sont cordialement invités à contribuer à ce processus.

Plus

Enfants

Les baha’is considèrent les enfants comme le trésor le plus précieux qu’une communauté puisse avoir. C’est en eux que se trouvent la promesse et la garantie de l’avenir. La réalisation de cette promesse dépend du type d’éducation qui est offerte à nos enfants. Outre les connaissances académiques, la communauté baha’ie insiste beaucoup sur la nourriture spirituelle des enfants et se concentre sur le développement des qualités spirituelles telles que la sincérité, la générosité et la gentillesse.

Dans de nombreuses localités à travers la Suisse, des cours sont offerts pour prendre soin du développement moral et spirituel des enfants de 5 à 11 ans. De courtes leçons, des histoires, des jeux, de la musique et des dessins composent ces classes et sont des moyens pour explorer la signification, l’importance et la mise en pratique des qualités spirituelles.

Jeunes

Les jeunes jouent un rôle important dans notre société. Bien qu’ils soient parfois dépeints comme étant problématiques, la communauté baha’ie voit en eux leur altruisme, un sens aigu de la justice, une grande soif d’apprendre et le désir de contribuer à un monde meilleur. Dans toute la Suisse, les jeunes membres de la communauté baha’ie participent, avec leurs amis, à des groupes de quartiers qui ont pour but de développer leurs capacités mentales et spirituelles, encourageant leur désir de servir et les aidant à traverser cette période cruciale de leur vie. Grâce à un mode d’apprentissage participatif, ces jeunes se voient eux-mêmes comme des agents positifs du changement dans ce monde.

Adultes

Avec leurs amis et leurs voisins, les baha’is se réunissent chez eux ou dans d’autres lieux informels pour étudier et réfléchir aux enseignements baha’is se rapportant au progrès individuel et sociétal. Grâce à des cours, ils acquièrent une meilleure compréhension spirituelle et développent des compétences pratiques et des capacités qui les aident à mettre le service au coeur de leur vie.

Les participants à ce processus éducatif et à la construction communautaire sont naturellement inspirés à traduire leur compréhension dans des efforts qui contribuent au bien-être matériel et social de leurs communautés dans divers lieux et à tous les niveaux de la société. Les baha’is travaillent coude à coude avec différents groupes qui contribuent aux domaines de l’action sociale et du discours public.